En 1492, l'expédition de Christophe Colomb s'est embarquée, pour la première traversée de l'océan Atlantique, sur trois bateaux . Le plus grand, est la Santa María, une « nao », le navire amiral de Colomb. La Pinta, était plus rapide, tandis que le troisième bateau,le plus rapide, était plus petit.
Trois noms sont utilisés à l'époque pour la désigner, notamment dans le journal de bord de Colomb : Santa María, la Gallega (« la Galicienne ») et Maria Galanda (Marie Galante).
Son surnom « Maria Galanda » a été donné par Colomb à l'île de Marie Galante qu'il découvre en novembre 1493, lors de son deuxième voyage.
Maria Galanda est devenu mon pseudo d'artiste ...
Je veux plonger dans le moment où ma peur et ma curiosité se heurtent."
"Je ne définis ma réussite que par l'ampleur de mes échecs interminables". 
Il n’y a pas de mauvaise idée. Peu importe où vous commencez, c'est où vous finissez qui compte ».
"Mon œuvre n'est pas pour tout le monde. Je peins avant tout pour moi-même, et je pense que cela lui donne son authenticité. La peinture est l'activité la plus intrinsèquement intéressante qui me permet d'interagir plus vivement avec la vie elle-même".
Exposition dans de nombreux salons d'Art - Vente à des Collections Particulières : France, Angleterre, Japon, Taiwan, Allemagne, Portugal, Espagne, Italie, Belgique, Roumanie, Suisse, Grèce, Pays Bas, Royaume Unis, Pays Bas, etc..
1968-1975 Conservatoire National des Arts & Métiers PARIS, France
Maria Galanda